Le placement rentable en 48 BOUTEILLES !

CAVE LIVRET A 1

Constituez votre cave de vieillissement idéale avec les conseils d'investir-vin.

Il y a quelques mois, Investir-vin faisait la liste des critères d’une bonne cave de vieillissement. Aujourd’hui, je vous propose de remplir cette cave ! Quelles appellations privilégier ? Quelle proportion entre vins blancs et vins rouges ? Quel budget ? Pour répondre à ces questions très concrètement, je vous propose ma vision de la cave de garde idéale en 48 bouteilles. Je n’oublie pas ceux qui souhaitent débuter, en proposant également une sélection en 12 bouteilles.

Pour réaliser cet exercice, Investir-vin a été le plus objectif possible. Le but est de proposer une cave de vieillissement classique où l’on retrouve une sélection des principaux terroirs français. Une fois de plus, je reconnais mon manque de connaissance sur les vins étrangers et me limite donc aux vins de l’hexagone.

Avec 48 bouteilles, nous sommes contraints de faire certaines impasses et si vous estimez des régions sous-représentées, je vous invite à me faire part de vos commentaires ci-dessous.

1/ POURQUOI FAIRE VIEILLIR LE VIN ?

cycle du vin

Que ce soit un placement financier ou une bouteille de vin, l’épargne suit la même logique ! Dans les deux cas, on renonce à une consommation immédiate pour espérer tirer un profit dans le futur. Pour une bouteille de vin, le profit ne sera pas mesurable en espèces sonnantes et trébuchantes mais en surplus de complexité, de longueur en bouche et de plaisir. Une fois en bouteille, le vin débute un cycle de vie durant lequel il alterne plusieurs phases comme le détaille le schéma ci-contre. La durée du cycle de vie dépend de la qualité du vin ainsi que de la qualité de la cave. L’objectif du vieillissement : boire le vin à son apogée. C’est la récompense de la patience et la magie du vin. Il livre le meilleur de lui-même : arômes complexes, saveurs équilibrées, structure en place et longueur en bouche. Prenez toutefois garde au temps qui passe car le déclin succède à l’apogée. Le vin va perdre sa structure pour devenir insipide puis imbuvable.

2/ LA CAVE DE VIEILLISSEMENT IDÉALE EN 48 BOUTEILLES

Pour cette cave de vieillissement idéale, je vous propose 48 bouteilles qui, de par leur terroir, offrent un potentiel de garde satisfaisant quel que soit le millésime. Dans une bonne cave vous ne prenez aucun risque à attendre 5 ans les appellations ci-dessous, y compris dans les millésimes plus difficiles.

BOURGOGNE : 10 BOUTEILLES – BUDGET : 250 €

    • 3 vins rouges issus de la Côte de Nuit (Chambolle-Musigny, Morey-St-Denis, Gevrey-Chambertin)
    • 3 vins blancs issus de la Côte de Beaune (Chassagne-Montrachet, Meursault, Saint-Romain)
    • 2 vins rouges issus de la Côte de Beaune (Pommard, Maranges)
    • 1 vin blanc de Chablis (Chablis 1er Cru)
    • 1 vin blanc du Mâconnais (Pouilly-Fuissé)

BORDEAUX : 10 BOUTEILLES – BUDGET : 250 €

    • 4 vins rouges issus de la rive gauche (Margaux, Pauillac, Saint-Estèphe, Saint-Julien)
    • 2 vins rouges issus de la rive droite (Pomerol, Saint-Emilion)
    • 2 vins blancs issus des Graves (Pessac-Léognan)
    • 2 vins blancs liquoreux (Sauternes, Sainte-Croix-du-Mont)

VALLÉE DU RHÔNE : 7 BOUTEILLES – BUDGET : 180 €

  • 4 vins rouges issus du Nord de la Vallée (Côte-Rôtie, Saint-Joseph, Cornas, Hermitage)
  • 2 vins rouges issus du Sud de la Vallée (Châteauneuf-du-Pape, Gigondas)
  • 1 vin blanc issu du Sud de la Vallée (Châteauneuf-du-Pape)
  • VAL DE LOIRE : 7 BOUTEILLES – BUDGET : 120 €

    • 4 vins blancs secs (Savennières, Montlouis, Sancerre, Pouilly-Fumé)
    • 2 vins doux (Quart-de-Chaume, Coteaux-du-Layon)
    • 1 vin rouge (Chinon)

    LES AUTRES RÉGIONS DE FRANCE : 14 BOUTEILLES – BUDGET 200 €

    • 3 vins d’Alsace (Riesling, Pinot Gris, Gewurztraminer)
    • 3 vins du Sud-Ouest (Madiran, Cahors, Jurançon)
    • 3 vins du Languedoc-Roussillon (Fitou, Languedoc, Côtes du Roussillon Villages)
    • 2 vins de Provence (Bandol)
    • 1 vin du Jura (élevé sous voile pour sa typicité)
    • 1 vin de Corse (Ajaccio)
    • 1 vin du Beaujolais (Morgon)
BOURGOGNE 10 BOUTEILLES 250€
ALSACE 7 BOUTEILLES 100 €
VAL DE LOIRE 7 BOUTEILLES 120 €

Au final, nous obtenons une cave bien équilibrée en terme de couleurs (58 % vins rouges, 32 % vins blancs secs, 10 % vins liquoreux), de régions (11 régions) et de cépages (25 cépages environ avec Pinot noir, Chardonnay et Syrah qui représentent 30 % du total des cépages). J’estime le coût de constitution de cette cave à 1 000 €, soit un prix moyen de 20 € la bouteille. Si l’on débute, on ne souhaite pas forcément dépenser autant. Je conseille même de débuter avec 12 bouteilles afin de prendre le temps de connaitre ses goûts.

3/ LA CAVE POUR DÉBUTER EN 12 BOUTEILLES

Lorsque l’on débute, Investir-Vin conseille de privilégier les régions et les appellations moins recherchées afin de maîtriser le budget.

  • 3 vins de Bourgogne : Maranges en rouge, Saint-Aubin et Pouilly-Fuissé en blanc.
  • 3 vins de Bordeaux : 2 vins rouges et 1 liquoreux
  • 2 vins du Languedoc-Roussillon (région abordable) : Fitou, Côtes du Roussillon
  • 1 vin de la Vallée du Rhône : Gigondas
  • 1 vin du Sud-Ouest (région abordable) : Marcillac
  • 1 vin du Val de Loire (région très abordable) : Chinon
  • 1 vin d’Alsace (région très abordable): Riesling

Cette cave de vieillissement de qualité peut être constituée pour 150 € soit un prix d’achat moyen de 12,5 € la bouteille.

VAL DU RHÔNE 10 BOUTEILLES 250 €

LES 3 CONSEILS D'INVESTIR-VIN POUR FINIR

  • Constituez votre cave de vieillissement uniquement si vous avez la possibilité de stocker les vins dans de bonnes conditions.
  • Pour patienter, votre cave à vins doit contenir deux grandes familles : les vins pour la consommation courante et les vins à faire vieillir.
  • Une cave à vin, c’est comme épargner pour sa retraite, même en plaçant peu, mieux vaut commencer tôt !